3 ans déjà ! C’est en effet à l’automne 2016 que l’équipe de l’Atelier-111 s’est attelée au projet Commu’net.

Nous avions déjà conçu Web collectivités, qui nous a permis de déployer de nombreux projets web pour tout type de collectivité : commune, EPCI, département, région, GIP… Une bonne solution, fiable et facile à utiliser pour nos clients, mais qui souffre d’un « petit » défaut : son coût de mise en place. En effet Web collectivités nécessite une conception graphique et ergonomique, donc un coût initial de l’ordre de plusieurs milliers d’euros (normal, si l’on veut faire du sur-mesure original et ergonomique…). Si cela ne pose généralement pas de problème pour les collectivités de taille conséquente, c’est pourtant un budget inaccessible aux petites communes.

Et cela nous chagrinait… pour deux raisons. La première étant que nous avons toujours considéré que toute collectivité doit pouvoir disposer d’outils professionnels et de qualité. D’autant qu’un site internet est particulièrement utile aux petites communes dont la mairie n’est pas forcément accessible tous les jours. Seconde raison : notre pays compte près de 36.000 communes dont une très grande partie de moins de 2000 habitants… Cela représente un joli marché !

En septembre 2016 nous avons donc retroussé nos manches. Il a fallu définir un cahier des charges, voir ce que l’on pouvait conserver de Web collectivités, ce qu’il fallait faire évoluer… et surtout trouver comment proposer une offre au prix le plus réduit possible. Et nous avons trouvé. Puisque la conception sur-mesure représente la plus grosse partie du coût d’un site internet, nous avons décidé de proposer un modèle unique, pouvant être personnalisé à minima : couleurs et police de caractères. Commu’net est donc né en janvier 2017. Enfin, quand je dis né… en réalité nous avions la solution technique et le modèle économique mais pas encore le design. Un grand merci à nos premiers clients qui ont accepté de nous faire confiance sans savoir à quoi ressemblerait leur site internet !

Puis est venu le temps de la commercialisation. Il nous a fallu quelques mois (3 exactement) et de nombreux rendez-vous (une bonne trentaine…) avant de vendre notre premier site Commu’net. Mais la machine était lancée. Depuis Commu’net se développe au rythme moyen d’un site installé par mois… dont le petit dernier, installé pour la commune de Morthomiers, dans le Cher. Pas mal, non ?

Pour nous c’est la preuve que nous avions vu juste : il existe un marché pour ce produit et nos tarifs correspondent aux attentes des petites communes. Tarifs qui ont fait l’objet vous vous en doutez de nombreuses discussions dans l’équipe (pour en savoir plus consulter notre FAQ ou cet article).

ET l’avenir de Commu’net ? Il s’annonce bien. Nous poursuivons son développement, améliorons les fonctionnalités et ajoutons de nouveau modules en permanence. Nos clients se disent très satisfaits du produit et de notre disponibilité (c’est important). Même si les ventes ralentissent cet automne (ce que nous avons prévu et anticipé en raison de la période pré-électorale) nous gardons la foi. D’autant qu’en mars 2020 auront lieu les élections municipales… ce qui générera logiquement un regain de commandes.

Catégories : Satisfaction