Maître de Conférences honoraire et ancien diplomate culturel, Gérard Teulière publie un appel à développer une alternative au tout numérique qui semble vouloir devenir la norme.

Pourtant, constate-t-il, le numérique a été imposé sans vrai débat public et son déploiement s’est fortement accéléré avec la survenue de la Covid. Au point qu’aujourd’hui les services numériques sont devenu des passages obligés, l’Etat enjoignant l’administré et transférant sur celui-ci la charge du travail, du temps et des coûts.

Si l’auteur relève qu’il ne saurait être question de “rejeter idéologiquement le numérique”, il prône un retour de celui-ci au rang de facultatif et milite pour la réouverture des guichets physique et une “administration  réhumanisée”.

C’est exactement ce que nous pensons à l’Atelier-111 ; ce n’est pas parce que Commu’net est la meilleure solution de site internet pour les petites communes que vous devez tout miser dessus 😉

Catégories : Autre

Commu'net fête ses 7 ans !

Pour cet anniversaire, profitez d’une offre exceptionnelle !